Biologie totale : pseudo-médecins, vraies tragédies

Chloé Andries – Télémoustique – 15 fév.2011

Ils promettent aux malades une guérison sans l’aide de la médecine. Gourous? Charlatans? Les partisans de la « Biologie totale » affirment que toute pathologie résulte d’un choc psychologique, qu’il suffit de résoudre pour s’en sortir. En Belgique, ils sont une centaine à diffuser cette théorie, en vogue partout en Europe. Chloé Andries mène l’enquête sur cette nébuleuse depuis 2008, pour Le Soir et Télémoustique. A l’occasion du procès, à Liège, de Louis Vliegen, l’un des ex-chefs de file belges du  mouvement, pour exercice illégal de la médecine et homicide involontaire, on vous refait la story.

Louis Vliegen n’est pas médecin. Cet assistant social, devenu psychothérapeute, comparaît pourtant  en février devant le tribunal de Liège pour exercice illégal de la médecine, homicide involontaire et escroquerie. Au début des années 2000, l’homme aurait poussé une de ses patientes, Mme Schommers, atteinte d’un cancer de l’estomac, à arrêter tout traitement médical. C’est en tout cas ce qu’affirme la famille de la victime, décédée en 2002 des suites de sa maladie. Selon eux, Louis Vliegen aurait promis la guérison à sa patiente, grâce aux travaux d’un courant pseudo scientifique, « la biologie totale ».

Lire la suite …

 

Publicités