« Louis Vliegen, pseudo-médecin » – presse

Chloé Andries – Le Soir – 16 fév. 2011

Quand il a reçu madame Schommers, en 2002, dans son bureau de psychothérapeute, Louis Vliegen lui avait promis 80 %de chances de guérison. Pourtant, quelques jours plus tôt, le diagnostic d’un oncologue était tombé comme un couperet : cancer de l’estomac, sans chance de guérison. « Mais qui est donc cet homme, ce génie méconnu, pour promettre des choses pareilles ? », lance cyniquement à la barre, l’avocat de la famille Schommers, Me Jean-Philippe Rivière. Parmi la ribambelle de diplômes en psychologie et psychothérapies qu’arbore le prévenu, pas une trace d’un quelconque titre de médecin.  Lire la suite …

Publicités