Mieux vaut prévenir

A.K. – La Libre Belgique – 23 fév.2011

Enquête sur les dangers des médecines “douces” ce soir à 19 h 45 sur RTL TVI.

Dans ce nouveau numéro du magazine d’enquête « Indices », la journaliste Dominique Demoulin – inspirée par un récent « Devoir d’enquête » sur le même sujet ? – se penche sur les dangers des pratiques de guérison alternatives. Présentées aux patients comme une autre solution face aux circuits médicaux classiques, ces pratiques se font sans encadrements, et souvent illégalement. Ces guérisseurs, se réclamant médecins, ne sont pas reconnus par l’Etat. Ils n’ont pas de formation en médecine et fondent en général leurs traitements sur des écoles de pensée, parfois sectaires, souvent dangereuses.

La biologie totale est l’une de ces doctrines, conduite par un leader charismatique, Claude Sabbah, et relayée par de nombreux disciples. Cette pratique repose sur une théorie simple : les maladies physiques sont la manifestation d’un conflit psychologique. Guérir l’esprit pour guérir le corps, en quelque sorte. Louis Vliegen, assistant social et psychothérapeute à Liège, est accusé d’avoir laissé mourir l’une de ses patientes atteinte d’un cancer du sein dans d’atroces souffrances, en lui faisant croire que seule la psychothérapie viendrait à bout de sa maladie.

(…) Intitulé Médecines « douces » ou illégales ? H, ce reportage est assez intéressant, malgré son sujet vu et revu.

Publicités