La biologie totale : une technique sectaire qui se répand en Europe

Gérard De Coninck – 16 nov.2011 – Police Namur

Condamné à Liège (septembre 2011) pour exercice illégal de la médecine, coups et blessures involontaires ainsi que pour escroquerie, un «psychothérapeute» de la biologie totale et assistant social de formation devait répondre de la mort d’une de ses «patientes». Atteinte d’un cancer de l’estomac, cette dame avait fait confiance au disciple du français Claude Sabbah prônant les concepts de «la biologie totale des êtres vivants». Ceux-ci garantissaient la guérison de toute maladie par la résolution de ses conflits psychologiques, internes.

Malgré des signes évidents de détérioration physique de cette patiente qui s’accroche à son thérapeute, aucun conseil de soins médicaux reconnus scientifiquement ne lui fut prodigué. Il n’est pas étonnant de lire dans le rapport 2009-2010 du CIAOSN que les demandes d’informations les plus élevées concernaient les pratiques thérapeutiques et les risques d’exploitation de ce «filon» par les mouvements sectaires.

Suite de l’article …

Publicités