Les sectes prolifèrent dans le domaine de la santé

Angélique Négroni – 26 oct.2011 – Le Figaro

(…)

«Décodage biologique»

Dix ans plus tard, l’arsenal juridique pour combattre les gourous de tout poil, globalement suffisant, devrait néanmoins être complété par des interdictions précises, selon le président de la Miviludes, Georges Fenech. «Il faudrait prohiber certaines pratiques charlatanesques et dangereuses», dit-il. Parmi elles, «le décodage biologique», une pseudothérapie qui a notamment empêché des personnes atteintes de cancer de recevoir les soins adaptés. D’ailleurs, c’est dans le domaine de la santé que les dérives sectaires prolifèrent particulièrement aujourd’hui selon Philippe Vuilque, député des Ardennes et président du groupe d’études sur les sectes à l’Assemblée nationale.

(…)

 

Publicités