Interview de Maurizio Alessandrini

Président de l’Association FAVIS[1] (IT), Associazione Nazionale Familiari Delle Vittime Delle Sette, et Correspondant de la FECRIS, Fédération Européenne des Centres de Recherche et d’Information sur le Sectarisme

Journaliste : Pouvons-nous dire qu’Hamer est un anti-sémite ?

Maurizio Allessandrini : Oui. Hamer à travers ce qu’il dit est un anti sémite sans aucun doute. Il suffit d’un minimum de culture et savoir ce qu’est l’anti sémitisme et le nazisme pour comprendre.

Journaliste : pourquoi les gens fréquentent ces thérapeutes de la médecine nouvelle?

Maurizio Allessandrini : On ne sait pas qu’on rentre dans une secte. Parce qu’une secte a un masque et n’apparait jamais comme ce qu’elle est vraiment. Parce que s’ils mettaient sur le portail l’inscription ‘la secte de la thérapie X’ ou la ‘secte Y’ ca provoquerait la peur chez les gens. Donc personne ne dit ou n’inscrit le mot ‘secte’. Et quand on dit au gourou « Vous êtes le chef d’une secte », il dit « Non. Celle-là est une secte. Cette autre là aussi, mais pas nous… ». Dans leur propre maison, il n’y a pas de miroir.
(.. .) ceux qui sont attirés, ce n’est pas parce qu’ils sont ignorants. Inintelligents. Débiles ou fous. Il faut abandonner ce vieux concept. Tous sont attirés : des professionnels, des avocats, des médecins, des professeurs de haut niveau, des universitaires. On est tous conditionnables. Et eux ont des techniques pour nous attraper. Les sectes ne sont pas loin de nous. Elles existent, mais on ne le sait pas.
Derrière les sectes, il y a un fleuve d’argent. Tellement d’argent que nous ne pouvons l’imaginer. Et plus encore que l’argent, il y a la domination. Le pouvoir sur la personne, est encore plus important que l’argent. Dominer quelqu’un. C’est une satisfaction énorme. Imaginez seulement ce que dominer quelqu’un peut faire…C’est tout ça que recherchent ces gourous.

Nathalie De Reuck

Publicités