La sénatrice Catherine Deroche en guerre contre les « charlatans de la santé »

16 nov. 2012 – ouest-france

« Le développement de pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique sans fondement scientifique pose aujourd’hui une réelle question de santé publique. 4 000 « psychothérapeutes » autoproclamés n’ont suivi aucune formation et ne sont inscrits sur aucun registre. C’est un véritable endoctrinement qui conduit le patient à rompre petit à petit avec la médecine (pouvant conduire à l’arrêt des traitements conventionnels), puis avec sa famille. » Suite …

Publicités