Guy Rouquet: un indécent pied de nez

Guy Rouquet – 21 nov. 2012 – Senat.fr

Extrait de l’audition: 6’15 » – « (…) les thérapeutes de tous poils continuent de proliférer. Ne pouvant pas user du titre, des milliers d’individus, imbus d’eux-mêmes, ou abusés par les officines leur ayant délivrés de pseudos diplômes, se sont arrogés le droit de continuer à exercer leur pratique sans avoir la moindre formation en médecine, en psychologie, en psychopathologie. Les personnes ne pouvant satisfaire aux obligations de la loi et des décrets d’application se sont bornés à effacer de leur plaque le mot psychothérapeute pour le remplacer par celui de psy-praticien, de psycho-praticien, de praticien en psychothérapie, de thérapeute en psychothérapie, de diplômés en psychothérapie ou tout bonnement par celui de psychothérapie. Cet indécent pied de nez au législateur n’a pas surpris psychothérapie vigilance (…) »

Publicités