Eliminer le savoir au profit du croire !

24 juin 2013 – AIVMN

N’est-ce pas là belle formule ? Éliminer le savoir au profit du croire. C’est celle empruntée par Jacques Mézard, rapporteur de la commission sénatoriale française d’enquête sur « l’influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé ». Le savoir balayé par le croire. La science dégagée par la foi. Éternel débat, aux conséquences désastreuses quand il s’agit de santé. Leitmotiv des anti-médecine conventionnelle dont certains sont également conspirationnistes. Auquel cas l’on pourrait écrire: « Exterminer le savoir … », allusion faite à l’idée surprenante qu’une poignée de personnes s’ingénient à supprimer une partie de la population à coup de vaccins munis d’implants mortels, ou à coup de guillotines pour les résistants. Le siècle des lumières est bien loin de ces élucubrations. Dans le débat qui fait suite aux travaux de ladite commission, une sénatrice paraphrase Schopenhauer: Les sectes « sont comme les vers luisants: pour briller, il leur faut de l’obscurité ». A méditer.

Publicités