Les sectes étendent leur champ d’action

métro – 24 mars 2014

Extrait: « on voit des gens abandonner des thérapies classiques pour se laisser vendre de la biologie totale des êtres vivants, de la transmission de la lumière ou du respirianisme », un mouvement selon lequel l’homme pourrait se nourrir exclusivement de lumière, poursuit André Frédéric. La ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx, a d’ailleurs estimé lors du colloque qu’il « fallait agir contre les ‘dérapeutes’ », ces personnes « mal intentionnées ou irresponsables qui profitent d’un vide juridique ou de la faiblesse de patients et qui peuvent causer un tort considérable à des personnes fragilisées. » Alors que plusieurs émanations de sectes identifiées sont très actives, notamment, dans le domaine de la psychiatrie et de la psychothérapie, Mme Onkelinx a annoncé le vote définitif, cette semaine, du cadre légal pour l’exercice de la psychothérapie. »

Publicités