Excellent colloque de la FECRIS à BXL (suite)

AVISO – 24 mars 2014

Extraits: La Vice-première ministre et ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx a évoqué la priorité à réserver aux patients des « dérapeutes » (ces thérapeutes problématiques dont un encadrement légal est en cours) ainsi qu’à la lutte nécessaire contre le sectarisme nuisible, qui a une longueur d’avance côté lobbying au plan international. Le docteur Laurent Chambaud, directeur des Hautes études en santé publique de Rennes (France) a ensuite abordé le problème de l’égalité des chances de guérison. Sans vaccins, le modèle bio-médical est en danger… Et, explique-t-il, il faut occuper Internet afin d’animer l’esprit critique des jeunes, plutôt que de le laisser à l’influence des gourous et gourelles …

Publicités