J.Starck: morte dans d’atroces douleurs

18 fév. 2016 – rtl.be

« On lui a fait croire que la médecine traditionnelle l’amènerait à la mort, puisque pour la Médecine nouvelle germanique, le fait d’avoir une maladie est simplement le symptôme d’un conflit psychologique qu’il faut résoudre. Et donc le symptôme est perçu comme quelque chose de positif, qu’il faut laisser agir », a expliqué Nathalie à une équipe de RTL info. (…) « Peu avant son décès, elle souffrait terriblement, elle avait une plaie béante, son bras était complétement ouvert… Elle avait un cancer généralisé, hurlait de douleur mais ne pouvait prendre de médicament ».

article complet …

au sujet de l’affaire Starck …

 

Publicités