Manifeste européen contre les pseudo-thérapies

APETP – mai 2019

Extraits: « Les pseudosciences tuent: Michaela Jakubczyk-Eckert, âgée de 40 ans, dont le thérapeute a recommandé la nouvelle médecine germanique pour traiter un cancer du sein. Elle est morte en Allemagne.

L’Europe doit non seulement mettre fin à la promotion de l’homéopathie, mais aussi lutter activement contre les escroqueries sanitaires, qui impliquent plus de 150 pseudo-thérapies sévissant sur notre territoire. (…) Mentir aux malades pour leur vendre des produits inutiles et pouvant les tuer est une violation du droit des individus à recevoir des informations loyales sur leur santé.

Le danger des pseudosciences ne réside pas seulement dans le remplacement des traitements utiles par des traitements trompeurs. Il existe aussi un retard évident dans les soins efficaces chez tous les patients qui, à la phase initiale d’une maladie, reçoivent des produits frauduleux au lieu de médicaments.

L’homéopathie est la pseudo-thérapie la plus connue, mais elle n’est ni la seule ni la plus dangereuse. D’autres, telles que l’acupuncture, le reiki, la nouvelle médecine germanique, le biomagnétisme, l’iridologie, la thérapie orthomoléculaire, et bien d’autres encore, gagnent du terrain et ont aussi leurs victimes. »

Manifeste complet…